Menu

fusion et acquisition

Recherche, négociation, évaluation, analyse de chances de succès et conseil en vue d’une fusion ou acquisition.

red-dot-10

Les forces du marché et les nouvelles lois LSFin et LEFin poussent les acteurs à revoir leur positionnement.

En Suisse, l’activité de gestion de fortune exercée au sein d’une banque ou au sein d’un gestionnaire de fortune indépendant, subit irrémédiablement une accélération de sa remise en question et de son modèle d’affaires.

En effet, le bouleversement majeur depuis le 1er janvier 2020 est que l’activité de gestionnaire de fortune est sujette à une autorisation et à une surveillance prudentielle de la part de la FINMA, (surveillance reconnue au plan international).

Au bénéfice d’un mandat octroyé à Action Finance soit par l’acquéreur ou par le vendeur potentiel, Action Finance identifie les gestionnaires de fortune (cible), analyse les forces et les faiblesses des candidats qui ambitionnent d’accroître ou de remodeler leur niveau d’activité.

Le plus important dans recherche d’une collaboration / coopération / rapprochement ou d’une vente /achat, ce ne sont pas les informations comptables et les budgets qui sont soumis à Action Finance par les parties ; le plus important est de comprendre les personnalités des hommes fondateurs qui ont bâti leur entreprise, c’est d’appréhender leur philosophie de vie et la vison de leur modèle d’affaires.

Ce sont également les similarités et les complémentarités des hommes / entreprises qui déterminent leur rapprochement. Il va sans dire que les analogies dans leur processus et la philosophie d’investissement sont essentielles.

Une fusion ou une acquisition réussie profite aux actionnaires, à tous les employés des sociétés impliquées et à leurs clients.

activités du processus d’acquisition/fusion

red-dot-10

    • Signature d’un mandat de conseil/recherche en faveur d’Action Finance
    • Recherche/identification de l’acheteur/vendeur
    • Signature de la lettre d’intention « non binding »
    • Rencontres avec l’acheteur/vendeur et/ou ses représentants
    • Assistance dans le cadre des négociations
    • Coordination and planning des tâches à effectuer en vue de l’obtention de l’autorisation de l’organe de surveillance

    Définition de la structure de la transaction : Cette phase établit les étapes qui définiront les termes de l’offre :

    • Evaluation de la société (à acheter/à vendre)
    • Analyse de la structure de la transaction
    • Conseil aux avocats durant la rédaction des projets successifs de contrat de fusion/acquisition jusqu’à la version définitive

    Soutien durant la phase d’acquisition/vente :

    1. Organisation du processus de Due Diligence, notamment par l’assistance durant :
    • les négociations
    • la création du Data Room (digital ou physique)
    • la recherche de nouveaux membres du Conseil d’Administration & personnel
    • la rédaction du Business Plan qui sera remis à l’autorité de surveillance
    1. Coordination du processus de Due Diligence, notamment par l’assistance durant :
    • le suivi avec les avocats (légal + fiscal)
    • le suivi avec les spécialistes/techniciens/experts
    • la rédaction de la requête qui sera soumise à l’autorité de surveillance

    Soutien neutre et continu après la conclusion de l’acquisition/vente

    • Suivi sur « le terrain»des étapes cruciales de la fusion / acquisition
    • Médiation et prévention/résolution des conflits entre les parties (intégration, modifications / suppression d’activités)
    • Rapports périodiques remis au Comité de fusion/acquisition et/ou au Conseil d’administration